Dévotion des cinq premiers samedis

Comment pratiquer la dévotion des cinq premiers samedis

Lors de sa troisième apparition, le 13 juillet 1917, la Très Sainte Vierge a annoncé qu’Elle viendrait demander la communion réparatrice des premiers samedis.

C’est ainsi que la Très Sainte Vierge apparut à soeur Lucie, le 10 décembre 1925, au couvent des soeurs Dorothées de Pontevedra (Espagne), ayant l’Enfant Jésus à ses côtés, disant :

” Vois ma fille, mon Coeur entouré d’épines que les hommes ingrats m’enfoncent à chaque instant par des blasphèmes et des ingratitudes. Toi au moins, tâche de me consoler et dis qu’à tous ceux qui, pendant cinq mois, le premier samedi du mois :

* se confesseront,

* recevront la sainte communion,

* réciteront un chapelet

* et me tiendront compagnie pendant quinze minutes en méditant sur les quinze mystères du rosaire dans un esprit de réparation à mon égard, je promets de les assister à l’heure de la mort avec toutes les grâces nécessaires au salut de leur âme. “

La confession

L’Enfant Jésus apparut de nouveau à soeur Lucie, le 15 février 1926. Elle exposa la difficulté que avaient de se confesser le samedi et elle demanda que la confession dans les huit jours soit valide. Jésus répondit : ” Oui, elle peut remonter à beaucoup plus de jours encore, pourvu qu’en me recevant on soit en état de grâce et qu’on ait l’intention de réparer les offenses faites au Coeur Immaculé de Marie.

Pourquoi cinq samedis?

Plusieurs posèrent cette question, soeur Lucie la fit aussi à Notre Seigneur, qui lui répondit : “ Ma fille, la raison est simple : il y cinq espèces d’offenses et de blasphèmes contre le Coeur Immaculé de Marie :

– Les blasphèmes contre l’Immaculée Conception

– contre sa virginité;

– contre Sa Divine Maternité, avec en même temps le refus de la reconnaître comme Mère des hommes

– blasphème de ceux qui cherchent à semer dans le coeur des enfants l’indifférence, le mépris, ou même la haine de cette Mère Immaculée

– Ceux qui l’outragent directement dans ses Saintes Images. ” (Cf. Memórias e Cartas da Irmã Lúcia, Porto, 1973)

Dévotion des premiers samedis à la cathédrale de São Paulo (Brésil)

2017-04-24T02:25:02+00:00 0 Comments

Leave A Comment